Gloria Carter, la mère de Jay-Z, révèle son homosexualité dans un nouveau duo de l’album ‘4:44’ du rappeur

Le 30 juin 2017, Jay-Z a sorti son nouvel album, « 4:44 », en exclusivité sur sa plateforme de streaming musical TIDAL. Cet album marque son retour triomphal au rap après une pause de quatre ans depuis la sortie de « Magna Carta Holy Grail » en 2013.

Parmi les titres de l’album, « Smile » se distingue par son avancée sans précédent pour la représentation LGBTQ dans le hip-hop mainstream. Dans cette chanson, une conversation entre Jay-Z et sa mère, Gloria Carter, révèle que celle-ci est lesbienne.

« Ma mère a eu quatre enfants, mais elle est lesbienne / A dû prétendre si longtemps qu’elle est comédienne », rappe Jay-Z dans le morceau.

« Devait se cacher dans le placard, alors elle se médicamentait / La honte de la société et la douleur étaient trop difficiles à supporter », continue-t-il. « J’ai versé des larmes de joie quand tu es tombée amoureuse / Peu importe pour moi si c’est un homme ou une femme. »

La chanson se termine par un poème en prose récité par Gloria Carter elle-même.

« Vivre dans l’ombre / Peux-tu imaginer quel genre de vie c’est de vivre ? », demande-t-elle. « Dans l’ombre, les gens te voient heureux et libre / Parce que c’est ce que tu veux qu’ils voient. Le monde change et ils disent qu’il est temps d’être libre / Mais tu vis avec la peur d’être simplement toi-même… Vivre dans l’ombre semble être l’endroit le plus sûr / Pas de mal pour eux, pas de mal pour moi / Mais la vie est courte, et il est temps d’être libre / Aime qui tu aimes, car la vie n’est pas garantie. »

La chanson a fait sensation dès sa sortie.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *